Durant un an, les élèves de 4e audiovisuel ont photographié les émotions dans l’école.  Un projet qui a aiguisé leur regard par rapport aux images médiatiques.  Sans émotions pas de buzz,  les élèves l’ont bien compris.  Mais jusqu’où faut-il aller?  Avec cette expérience, ils ont parfois appris à tricher avec l’image, à la manipuler, à en changer le sens et surtout à lui faire dire n’importe quoi.  S’ils peuvent le faire, que penser de toutes les images véhiculées dans la presse, en télévision ou sur internet…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here